Responsabilité Sociétale

Créer son entreprise : démarches et coûts

Publié par Charline Pouillet - 28 août 2020

Si vous souhaitez vous jeter dans le grand bain et bâtir de vos mains votre entreprise ; Immatriculation ? Inscription ? Souscription ? On répond à toutes vos interrogations !

Choisir sa structure

Plusieurs types de structures existent. Le choix à retenir dépendra notamment de votre business model et à vos attentes.

Type d’Entreprise Nombre d’associés Capital Social (€) Responsabilité Avantages
Entreprise Individuelle (EI) Individuelle 1 libre Responsabilité des dettes sur les biens personnels (sauf si déclaration d’insaisissabilité)
Financier (pas de frais de fonction)
Fiscal et Social (charges sociales faibles)
Psychologique (aucun compte à rendre à personne) +
Bénéficie d’une protection juridique plus large que l’EI (affectation du patrimoine)
Entreprise Individuelle à Responsabilités Limitées (EIRL) Individuelle 1 libre Responsabilité civile et pénale
Société à Responsabilité Limitée (SARL) Société 2 à 100 libre Responsabilité limitée aux apports des associés
Juridique (gestion, séparation du patrimoine, transmission de l’entreprise)
Financier (risque limité à l’apport des associés, fiscalité, enrichissement)
Société Anonyme (SA) Société
Au moins 2 + 7 actionnaires
37 000
Société par Action Simplifiée (SAS) Société Au moins 2 libre
Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) Société Unipersonnelle 1 libre Responsabilité Civile et Pénale
Juridique (séparation du patrimoine, transmission, gestion)
Financier (enrichissement)
SociauxPsychologique
Société par Action Simplifiée Unipersonnelle (SASU) Société Unipersonnelle 1 libre
Société en Nom Collectif (SNC) Société Au moins 2 libre Responsabilité solidaire et infinie des dettes par les associés
Attractif (pour les créanciers et banquiers)

Passer à l’acte

Après avoir choisi la structure la plus adéquate à votre activité, il faut se lancer dans les papiers et la procédure de création, impliquant notamment, quelques coûts, variable selon votre choix juridique.

Société Immatriculation Coût (€)
EI (pour une activité commerciale) Registre de Commerce et des Sociétés (RCS) 25,34
EURL, SARL, SNC, SA, SAS (pour une activité commerciale) RCS 39,42

Pour plus d’informations : www.previssima.fr

Concrètement, il faut se diriger vers votre CFE (Centre de Formalités de Entreprises) pour les démarches, tout en sachant qu’elles peuvent la plupart du temps, se faire en ligne. A l’issue de la déclaration, vous obtiendrez un numéro d’identification SIREN, SIRET et APE, qui représentent en quelque sorte, le passeport de votre entreprise.

Trouver des moyens de financement

En parallèle des démarches administratives relatives à la constitution de votre structure, il convient de trouver des moyens de financement pour rendre votre activité pérenne et viable. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Ressources personnelles
  • Emprunt (banque, collectivité locale, institution)
  • Emission d’obligations
  • Appel aux dons (love money)

Souscrire à un régime de protection sociale

En créant votre propre entreprise, vous êtes dans l’obligation de vous assurer vous-même ainsi que vos employés.

Après identification auprès du CFE, votre dossier sera automatiquement transmis aux organismes sociaux correspondants à votre activité. Par exemple, un exploitant agricole sera affilié à la Mutuelle Sociale Agricole. Cette souscription vous permettra de bénéficier de prestations sociales (maladie-maternité, assurance vieillesse, allocations familiales). Il faudra ensuite compléter ces garanties en fonctions de vos besoins et de ce qu’à prévu votre convention collective. C’est là que Vasa.fr intervient : le jargon de l’assurance rendant souvent le choix des offres facultatives difficile, il s’avère indispensable d’être bien accompagné. Notre équipe est spécialisée dans le domaine de la protection sociale et saura vous aiguiller au mieux de vos intérêts.

Pour plus d’infos : www.previssima.fr

Économisez sur vos contrats d’assurances en 3 mins
C'est parti !