Ce que vous devez savoir sur la RSE.

Publié par Jean-Sébastien LEFEVRE le

La RSE, ou Responsabilité Sociale des Entreprises consiste en la dynamique volontaire d’entreprises d’enjeux sociétaux et éthiques vis-à-vis de ses collaborateurs comme de ses clients et fournisseurs.

Cette démarche est inspirée du travail du chercheur franco-américain René Dubos et de son slogan : « Penser global, agir local ». Dans une société en crise sur ses modèles économiques, de gouvernances, et écologiques, la RSE doit s’apprécier comme la volonté d’acteurs économiques d’agir ensemble de manière collective dans l’intérêt de tous.

En pratique, c’est quoi la Responsabilité Sociétale des Entreprises ?

Lorsqu’une entreprise s’engage dans une politique RSE, elle le fait de manière volontaire. Elle détermine par elle-même les objectifs qu’elle se fixe et s’impose un cahier des charges en conséquence, idéalement avec une date butoir.

Notez cependant que le caractère volontaire est discutable, car dans les faits, le cadre légal a tendance à contraindre de plus en plus les entreprises à intégrer ces mesures.

La RSE recherche un progrès continu dans les domaines sociétaux, environnementaux et économiques.  Une norme, l’ISO 26000 a été établie pour tenter de définir ce que devrait-être précisément une politique RSE. Cette norme a la particularité de ne pas être certifiable. Vous ne verrez donc pas d’entreprise « certifié » ISO 26000.

Cette norme pose notamment comme principe les éléments suivants :

  • La redevabilité : une entreprise doit répondre de ces impacts sur la société, et notamment en ce qui concerne les questions d’énergie utilisée.
  • Respect du principe de légalité : S’interdire toutes manœuvres malhonnêtes que ce soir vis-à-vis de la société, des clients ou des fournisseurs

Pour respecter ces éléments, il est suggéré la mise en place d’une organisation telle que ci-dessous.

On observe ici que l’entreprise est vu comme une entité ayant à répondre non seulement à ses clients, mais aussi à ses salariés, à son environnement, et même à ses concurrents.

Des outils ont été développés pour évaluer la politique RSE de l’entreprise, notamment par la Banque Publique d’Investissement: L’impactomètre permet ainsi en 31 questions d’obtenir un indicateur et des pistes pour faire avancer son entreprise vers des solutions plus durables.

Pourquoi mettre en place la RSE dans mon entreprise ?

  • Parce que cette démarche emporte une large adhésion :

Le rapport du ministère du travail sur le RSE nous informe que les dirigeants interrogés lui associent un caractère impératif, jugeant la RSE non seulement « souhaitable » (58%), mais surtout «indispensable » pour 94% d’entre eux.

  • Parce que cette démarche est à la fois pragmatique et humaniste :

Les grandes marques sont régulièrement attaquées sur les abus qu’elles commettent, notamment avec l’emploi d’enfants dans des pays pauvres, dans la gestion de leurs déchets, dans leur politique sociale vis-à-vis de leur personnel.

Alors la RSE, c’est la panacée ?

Jugée incontournable par de nombreux chefs d’entreprise, la RSE est encore largement perçue comme contraignante, et doit être avant tout incarnée et impulsée par le dirigeant lui-même. Or cette démarche, lorsqu’elle est non obligatoire, est souvent plus vue comme une bonne résolution que comme un objectif réel.

Au-delà de cette perception, cet enjeu est généralement vu comme étant celui des grandes entreprises. Et quand ces entreprises le font, elles sont soupçonnées de réaliser du « green washing ».

Pourtant, si la RSE n’est pas l’alpha et l’oméga de la réponse aux questions de notre société, il nous semble qu’elle va dans un sens souhaitable.

Et vous qu’en pensez-vous ?

Spread the love
  • 3
  • 5
  • 7
  •  
    15
    Partages
  •  
    15
    Partages
  • 3
  • 5
  • 7
  •  

Jean-Sébastien LEFEVRE

✅Nous accompagnons les entrepreneurs dans la mise en place de la meilleure protection sociale en fonction de leurs besoins 🚀

0 commentaire

Laisser un commentaire